Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 20:42

L'économiste Rémi Bourgeot décrypte la politique commerciale offensive de la Chine qui mise sur des exportations massives pour doper sa croissance au risque d'une crise de suproduction. Face à cela, les dirigeants européens n'osent réclamer une vraie régulation des échanges internationaux.

900457-1066713.jpg

L'année 2009 aura vu la Chine ravir à l’Allemagne son titre de « champion du monde des exportations » (comme on aimait à dire outre-Rhin). Cet exploit illustre évidemment l’ascension d’un pays qui s’extrait de la pauvreté de façon spectaculaire mais incite également à s’interroger sur la viabilité d’un mode de développement qui consiste notamment à exporter plus de 40% de sa production (en 2008 selon l’OMC, et bien plus encore avant la crise). Par ailleurs, devant l’ampleur des déséquilibres commerciaux qui en résultent et la désindustrialisation qui mine les économies occidentales, les dirigeants européens et américains ne trouvent pas mieux, pour l’instant, que de s’en remettre aux dirigeants chinois, en appelant à une réévaluation massive du yuan.  Mais leur demande risque bel et bien de rester lettre-morte, laissant le problème entier. Pour nous faire une première idée très générale, imaginons simplement que la Chine exporte toujours 40% de son PIB mais qu’elle ait atteint le niveau de richesse de l’Allemagne (soit un PIB par habitant d’environ 35 000 $, en parité de pouvoir d’achat). Cela signifierait que la Chine exporterait pour environ 9 000 milliards de dollars par an, soit plus de cinq fois plus que l’Allemagne actuelle ! Il y a malheureusement très fort à parier que l’économie mondiale ait le plus grand mal à absorber les exportations de plus de cinq Allemagnes supplémentaires…

Suite de l'article (marianne2.fr)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation