Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 05:21
Goldman Sachs a recommandé des produits financiers pourris à ses clients, pendant qu'elle les jouait à la baisse. La rumeur qui courrait depuis quelques mois dans les milieux financiers vient d'être confirmée (par erreur) par un cadre de la banque.

Suite de l'article (lesmotsontunsens.com)

Fabrice Pelosi, alias WarrantMarrant Man, vous explique le topo, à sa façon...

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 04:21
Nicolas Demorand reçoit dans le 7/10 de France Inter, Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes, professeur à l'université Paris-Dauphine et par téléphone, Jean-Paul Fitoussi, président de l'OFCE, professeur à Science-Po (08h20 - 26 Novembre 2009).

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 06:59

Que se serait-il passé durant la crise financière si l'euro n'avait pas existé ? Les monnaies grecque, irlandaise, italienne, portugaise et espagnole auraient à coup sûr fortement chuté face au deutschemark. C'est précisément le genre de chose que les créateurs de la zone euro souhaitaient éviter. Ils y sont parvenus. Mais si le taux de change ne peut plus être ajusté, alors il faut que quelque chose d'autre le soit. En l'occurrence, ce sont les économies des pays membres situés à la périphérie de la zone.

L'économie de la zone euro est presque aussi forte que celle des Etats-Unis. Elle a trois fois la taille de celles de la Chine ou du Japon. Jusqu'ici, elle a passé avec succès son premier test. Pourtant, le fléchissement de l'économie américaine entre son pic et son point bas n'a été que de 3,8 % (du deuxième trimestre 2008 au deuxième trimestre 2009), alors que celui de la zone euro a été de 5,1 % (entre le premier trimestre 2008 et le deuxième trimestre 2009).

Suite de l'article (lemonde.fr)


Laurent Pinsolle parle de cet article dans son blog  Quand Le Monde ouvre les yeux sur les dangers de l’euro

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 21:32
Une video intéressante sur la Cleanova, la voiture electrique hybride développée par Dassault. Interview de Serge Dassault dans Complément d'Enquête diffusé le 20 octobre 2008 sur France2.

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 21:11

bourse-shanghai_large.jpg

Incroyable ! A peine un an après la crise des subprimes, les spéculateurs recommencent à mettre le feu aux ­marchés. Au risque de nous replonger dans le chaos…

Marc Fiorentino, patron d’Euroland Finance, ne s’en cache même pas : il passe ses journées à buller. «En ce moment, je mise tout sur la Bourse de São Paulo», confesse-t-il entre deux coups de fils survoltés. On le comprend : depuis janvier, les actions brésiliennes cassent la baraque (+ 65%), tout comme celles de Bombay, de Shanghai et de Buenos Aires. Et ce n’est sûre­ment qu’un début, car les investisseurs, attirés par les profits faciles, placent en moyenne plus de 150 milliards de dollars par mois sur ces marchés. «Si elles ne ­désenflent pas, ces nouvelles bulles ­spéculatives risquent d’aboutir à un désastre», prévient Patrick Artus, de Natixis.

Suite de l'article (capital.fr)  Attention il y a plusieurs pages

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 19:31

Tout est en place pour une nouvelle catastrophe économique mondiale, a estimé jeudi Simon Johnson, ancien économiste en chef du Fonds monétaire international.
Aux Etats-Unis, "nous avons désormais un système financier qui repose entièrement" sur la croyance que l'Etat lui sauvera indéfiniment la mise, comme il l'a fait en septembre 2008 et dans les mois qui ont suivi, a déclaré M. Johnson sur la télévision CNBC.

"Toutes les grosses banques qui sont encore là pensent qu'elles sont à l'abri d'une future faillite parce que c'est ce qui s'est passé l'année dernière, et c'est ce que leur ont vendu" le secrétaire au Trésor américain Tim Geithner et Larry Summers, conseiller économique du président américain Barack Obama, a-t-il ajouté.

Suite de l'article (lefigaro.fr)

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 19:17

Au seuil d’une année nouvelle il est inutile de rappeler les causes ultimes de la grande crise qui se déploie partout dans le monde : une mondialisation, sans projet ni sens, a développé de grands déséquilibres entre pays, déséquilibres à la fois créés, gommés, et aggravés par la finance. Le fordisme des 30 Glorieuses a laissé la place à un modèle où une épargne et une production excessives en un point du monde comble et creuse à la fois des revenus, et une production insuffisantes en d’autres points . Le compromis fordien laisse la place à ce que certains appellent le « modèle wall Street ». Avant, parait-il, de passer au « modèle Wall- Mart ». Et s’il est probablement abusif de parler de modèle au vu de l’inventaire de la réalité, il est bien sûr impensable de parler de « compromis Wall Street ».


C’est que le modèle ne peut fonctionner que sur la base d’un endettement sans cesse croissant et donc forcément limité. Le déclenchement de la crise exprime le dépassement du seuil de soutenabilité de la dette. En 2008 mais surtout en 2009, parce que l’endettement privé, est devenu insoutenable, notamment aux USA, la crise financière qui s’en est suivie a pu être contenue par la montée sur le front des Etats. La demande globale, partout dans le monde s’effritant voire s’effondrant, fût réanimée par des déficits budgétaires massifs (5000 milliards de dollars à l’échelle mondiale). Les perfusions les plus gigantesques furent entreprises aux USA et en Chine. Les entrepreneurs politiques de tous pays n’avaient d’autre choix que cette aussi gigantesque fuite en avant. Et aussi fuite en avant intellectuelle, car quel sens donner à l’action d’entrepreneurs politiques- dits libéraux -obligeant Keynes à plonger dans la tempête pour sauver Hayek ?

Suite de l'article (lacrisedesannees2010.com)

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 21:34
Partager cet article
Repost0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 18:44


Lien vers son site warrantmarrant
Partager cet article
Repost0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 12:35

large_5336021.jpg

Un article de la dernière livraison de l’hebdomadaire Le Canard enchaîné relève une situation pour le moins troublante. En pleine euphorie boursière, alors que l’année se termine sur une hausse de 22% du CAC 40 et qu’une nouvelle progression de 10 à 15 % est prévue par une majorité des analystes en 2010, la plupart des grands patrons se sont empressé de lever leurs stock-options afin de les revendre. Plusieurs fonds d’investissement, qui ont observé ces mouvements, ont fait de même. Ces manœuvres pourraient bien indiquer que nous sommes à l’aube d’un nouveau crash boursier.

Suite de l'article (mecanopolis.org)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation