Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 20:46

La crise financière, déclenchée par la faillite de la banque Lehman Brothers fin 2008 est derrière nous, comme l’indique l’apaisement des marchés financiers. Pour autant, la crise n’est pas encore terminée. La croissance prévue en 2010-2011 ne permettra pas de retrouver le niveau d’activité de 2008. Le chômage a atteint des niveaux élevés : la décrue n’interviendra qu’en 2011 et sera lente. L’ajustement du marché du travail et la résorption des surcapacités productives entraveront une reprise franche de l’activité et induiront un ralentissement du revenu des ménages à partir de 2010.

 

L’un des défis en 2010-2011 est la hausse des dettes publiques qui confronte tous les pays développés au même  dilemme. La première option est celle d’une stimulation supplémentaire, que légitiment le niveau élevé du chômage, les capacités inutilisées et le risque déflationniste. La seconde option est celle de la rigueur, donnant la priorité à la réduction des déficits, avec la contrepartie de fragiliser la croissance, dans la crainte d’un durcissement des taux d’intérêts publics. Autant les stratégies nationales divergent pour 2010, autant le second scénario dominerait en 2011, avec des impulsions négatives généralisées dans les pays développés.

 

Lien vers la lettre de l'OFCE (ofce.sciences-po.fr)

Partager cet article
Repost0
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 19:42

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/88/Marc_Fiorentino_20090315_Salon_du_livre_1.jpg/400px-Marc_Fiorentino_20090315_Salon_du_livre_1.jpg

 

Le gendarme de la bourse américaine, la SEC (Securities and Exchange Commission) a déposé une plainte vendredi dernier contre la banque Goldman Sachs. Il est reproche à ce fleuron de la finance mondiale, d’avoir joué double jeu dans la crise des subprimes, en vendant des produits en misant en parallèle sur leur effondrement.

 

A l’heure, où les Etats réclament, par la voix du G20, une régulation des marchés financiers, cette action judiciaire tombe à pic. Pour en comprendre les enjeux, j’ai invité Marc Fiorentino, ancien directeur de banques américaines en Europe, et fondateur du site Allofinance.com, dans le 12-14…

 

Lien vers le document sonore (radiofrance-blogs.com)

 

Voir aussi cet article Finance: les politiques nous mènent en bateau. C'est un trader qui le dit

Partager cet article
Repost0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 20:48

http://jeanzin.fr/images/2008/krach.jpg

 

Le plongeon des indices européens est peut-être le moindre mal. En effet, la vrai question est : qui va s'effondrer ensuite, dans le grand chateau de carte mondial qu'est la bulle de la dette ?

 

Suite de l'article (eco-france.over-blog.com)

Partager cet article
Repost0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 20:36

http://www.latribune.fr/img/21-838240-150x9999-0/recul-de-l-inflation-sur-un-an.jpg

 

Le moral des consommateurs français s'est dégradé en avril pour le troisième mois consécutif, selon l'Insee. Côté immobilier, le nombre de mises en chantier de logements neufs a reculé au premier trimestre 2010, tandis que le nombre de permis de construire a augmenté.

 

 

Indicateurs mitigés ce mardi pour l'économie française. L'indicateur résumé de l'opinion des ménages sur la situation économique, calculé par l'Insee après une enquête auprès de 2.000 ménages, a chuté de trois points à 37 en avril, pour revenir à son plus bas niveau depuis juillet 2009.

L'opinion des ménages sur le niveau de vie passé en France continue de s'altérer (-1 point), mais ce sont surtout les perspectives d'évolution du niveau de vie en France qui se dégradent (-4 points), après déjà une baisse de six points en mars, signale l'Insee. Les ménages sont également plus pessimistes sur leur propre situation financière : le solde sur les perspectives d'évolution baisse de deux points, celui sur la situation financière passée d'un point. Ils sont aussi moins nombreux à considérer comme opportun de faire des achats importants (-3 points).

 

Suite de l'article (latribune.fr)

 

Voir aussi Chômage et inflation dépriment les ménages français

Partager cet article
Repost0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 21:08
http://www.tsr.ch/xobix_media/images/tsr/2010/swisstxt20100426_11992991_5.jpg
Guido Westerwelle veut d'abord une consolidation du budget grec. [Keystone]
Le plan d'aide à la Grèce sème la zizanie dans la famille européenne. L'Italie a critiqué ouvertement lundi la "rigidité" de l'Allemagne qui maintient son refus de payer tant que la Grèce n'aura pas présenté d'abord un programme crédible d'économies.

Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle a fait de nouveau entendre la partition allemande lundi devant ses pairs européens réunis à Luxembourg pour parler notamment du projet de service d'action diplomatique européen, l'instrument qui doit permettre à l'Europe de parler d'une seule voix dans le monde.

Mais sur la Grèce, c'est plutôt la cacophonie au sein de l'orchestre européen. "Faire trop tôt des promesses d'aide concrète ne va que conduire à retirer la pression sur la Grèce", a affirmé le ministre allemand en arrivant. "Il n'est pas possible que le contribuable européen soit tenu responsable, comme si cela allait de soi, du mauvais comportement de certains pays", a-t-il insisté.

Accablé par une dette record, Athènes a demandé vendredi l'activation d'un programme de prêts évalué à 45 milliards d'euros, dont 30 milliards d'euros apportés par ses partenaires de la zone euro et le reste par le FMI. Mais Berlin, appelé à être le plus gros contributeur avec 8,4 milliards d'euros, traîne des pieds. Au sein même du camp d'Angela Merkel, des voix ont suggéré ce week-end que la Grèce soit exclue de la zone euro.

 

Suite de l'article (tsr.ch)

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 05:57

http://asset.rue89.com/files/imagecache/asset_wizard_height/files/EmmanuelleBonneau/Tram_Saint_etienne.jpg

 

La Deutsche Bank réclame 1,2 million à la ville qui l'assigne en justice. La Seine-Saint-Denis pourrait attaquer Dexia.

 

Les « emprunts toxiques » contractés avant la crise financière par de nombreuses villes donnent des maux de tête aux élus et aux citoyens. Début avril, Saint-Etienne (Loire) a eu un avant-goût, amer, de ce qui attend ces communautés locales dans les prochaines années. Elle a reçu une facture surprise de 1,2 million d'euros de la Deutsche Bank. Le taux d'intérêt du prêt conséquent a explosé, passant de 4% à 24 % !

 

Saint-Etienne connaît la même situation qu'un grand nombre de municipalités en France et dans le reste de l'Europe. Pour alléger le poids de sa dette, elle a été séduite par des produits financiers aussi complexes qu'alléchants. Des « actifs toxiques », véritables bombes à retardement.

 

Suite de l'article (eco.rue89.com)

Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 05:51

http://www.daily-bourse.fr/images/analyses/2009/01/04/deflation-1.png

Source: www.daily-bourse.fr

 

Le Fonds monétaire international sera amené à partir de lundi à Athènes à discuter des conditions d'un prêt de plus en plus probable à la Grèce, État membre pour lequel il prépare une potion amère à base de rigueur et de déflation.

 

Une équipe du FMI est attendue dans la capitale grecque pour commencer à discuter du programme économique qui serait une condition pour que l'institution multilatérale prête un montant encore non connu, mais qui pourrait avoisiner les 15 milliards d'euros.

 

Pour la Grèce, le taux d'intérêt attaché à ce type de prêt est aussi attirant (3,26% à l'heure actuelle) que seront dures ces conditions.

 

Suite de l'article (france24.com)

 


déflation salariale généralisée

Partager cet article
Repost0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 13:54

http://www.lexpansion.com/medias/18/beatrice-mathieu_115.jpg

Béatrice Mathieu,

Centre de Prévision de l'Expansion

 

Si l'inflation fait de plus en plus parler d'elle, c'est surtout la déflation qui menace le plus nos économies.

 

L'idée d'un possible retour de l'inflation gagne chaque jour du terrain. Les derniers chiffres sur le coût de la vie en France publié par l'Insee ne font que renforcer cette croyance. En mars, la hausse des prix de détail s'est hissée à 1,6% sur un an, son plus haut niveau depuis novembre 2008.  L'idée d'une résurgence de l'inflation est d'autant plus séduisante que  face à l'ampleur des dettes des Etats, les programmes de rétablissement des finances publiques présentés ici et là et notamment en Europe manquent singulièrement de clarté.

 

Suite de l'article (lexpansion.com)

 

Merci Damien pour cet article

Partager cet article
Repost0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 13:40

C'est un constat désolé qui, au vu du psychodrame grec, sonne un peu comme une lapalissade : "Nous sommes peut-être déjà entrés dans une nouvelle phase de la crise, celle de la dette souveraine", a déclaré, jeudi 15 avril, l'Allemand Jürgen Stark, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE). Résoudre les graves déséquilibres macroéconomiques, en première ligne la dégradation des finances publiques, "va représenter l'un des défis les plus intimidants pour les responsables politiques de l'histoire moderne ", a-t-il estimé dans un discours aux accents dramatiques prononcé à Washington.

 

Suite de l'article (lemonde.fr)

Partager cet article
Repost0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 07:22

http://www.jdf.com/basemedias/2010/04/16/1b882fee-4987-11df-9ff5-04c1c8e1cc37.jpg

Lloyd Blankfein PDG de Goldman Sachs

Crédits photo : BLOOMBERG

La plainte du gendarme de la Bourse américaine permet de retracer les faits qui, aux yeux de la SEC, constituent une fraude manifeste, impliquant la première banque d’investissement du monde, le premier hedge fund de la planète, et un jeune Français de 31 ans. 

Goldman créé un produit financier

Depuis 2004, Wall Street a trouvé un nouvel eldorado, les CDO (collateral debt obligation). Il s’agit de produits financiers montés de toutes pièces, dits «synthétiques» parce qu’ils ne font que refléter la valeur d’autres actifs bien réels, eux, des crédits immobiliers accordés à des ménages modestes, les fameux subprime. En 2007, Goldman Sachs crée de tels produits en série et les baptise « Abacus ».

 

Suite de l'article (jdf.com)

 

Ecouter également ce document (RTL)

 



Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Blog de Marc Candelier
  • : Comprendre pourquoi les prix du marché immobilier peuvent monter mais aussi descendre !
  • Contact

IMMOBILIER ET L'ECONOMIE

Bonjour et merci de votre visite,
 

Savez-vous qu’en 1958 un logement valait en moyenne 70 loyers et que 40 ans plus tard, en 1998, il fallait dépenser en moyenne 133 loyers pour devenir propriétaire ? Savez-vous qu’en 2008, au plus haut de la bulle, un logement coutait en moyenne 262 loyers et que les prix étaient surestimés de 80% ? 

 

L'objectif de ce blog est de vous permettre de suivre l’actualité du marché immobilier et de vous aider à comprendre pourquoi les prix peuvent monter mais aussi descendre. Vous pourrez ainsi acheter, vendre ou louer votre logement en sachant exactement où vous mettez les pieds.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, cela vous permettra d’être informé d'une nouvelle publication. Vous pouvez également réagir à un article en cliquant sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de chaque article.


La plupart des graphiques sont disponibles en version PDF par un simple clic sur l'image. Vous aurez ainsi des documents imprimables de très bonne qualité.

Si de votre côté vous avez un article intéressant à me proposer, n'hésitez pas à me contacter à l'adresse suivante:
bulle.immo160@free.fr

 


Nombre de visites (30/07/2021)

5 029 588

Recherche

Map">

Geolocalisation